Entrepreneure du mois de septembre – Ginette Desforges | Chambre de Commerce et d'industrie Magog-Orford
Chambre de Commerce et d'industrie Magog-Orford

Entrepreneure du mois de septembre – Ginette Desforges

Ginette Desforges, consultante en ressources humaines

  • Pourquoi la région de Magog-Orford? À la fois en fonction des opportunités et un retour aux sources
  • Ce qui la stimule comme entrepreneure : la reconnaissance et l’appropriation des réussites
  • Distinction : «nous offrons un service personnalisé à nos clients»

En septembre 2008, quatre associées démarrent Brio Ressources Humaines; une entreprise de consultants en ressources humaines et de chasseurs de têtes spécialisés dans le recrutement de personnel cadre et administratif.

Ces quatre jeunes femmes travaillaient déjà depuis dix ans ensemble lorsqu’elles ont décidé de se lancer en affaires.

brio-et-cress

Souvenons-nous qu’en 2008, la situation n’était guère évidente pour une nouvelle entreprise. Elles ont tout de même attaqué le marché de plein front. Impliquées dans toutes les chambres de commerce de la région, elles se sont forgé une place exceptionnelle grâce au réseautage. Elles ont sauté sur des chances inouïes notamment en publicité et en mise en valeur de leur entreprise.

Avec sa formation en administration, cette conseillère en ressources humaines a des compétences lui permettant d’offrir des services spécialisés et différents des autres boites en RH. En effet, elle offre de l’éducation d’entrevue – qu’elle appelle plus spécifiquement du «coaching» – elle produit des guides pour les employés de différentes entreprises, mettre sur pied des questionnaires d’entrevues, etc. Elle offre également différents services à la carte.

Elle avoue que se lancer en entreprise, au départ, avec ses trois jeunes enfants, elle trouvait le risque trop grand. Or, elle croit fortement qu’elle a choisi la bonne voie. Ce qui la stimule le plus, c’est d’obtenir la reconnaissance qui lui revient, de pouvoir prendre les risques qu’elle souhaite prendre et aussi de pouvoir s’approprier les réussites.

Vivantes, «les filles» ont des projets ambitieux et inspirants qu’elles veulent promouvoir et mettre en œuvre de manière positive et ouverte, tant pour leur clientèle que pour leurs employés. Elles sont désormais à Sherbrooke, à Victoriaville et à Drummondville, mais leurs aspirations n’ont pas de frontières!